منتديات تاسوست الخضرا
اعضاء وزوار المنتدى الكرام
نتشرف بوجودكم بيننا أو انضمامكم الى أسرة منتديات تاسوست الخضرا
يمكنكم في اي وقت مراسلة الادارة للرد على استفساراتكم على البريدالالكتروني التالي
tassoust1990@live.fr

منتديات تاسوست الخضرا


 
الرئيسيةالبوابةمكتبة الصورس .و .جالتسجيلدخول
بحـث
 
 

نتائج البحث
 
Rechercher بحث متقدم
أفضل 10 أعضاء في هذا المنتدى
amin
 
badreddin zaidi
 
اسمحوا لي
 
دروب الفلاح48
 
JAWHAR
 
سيرين
 
f.e.d
 
houda2013
 
أمواج بلا شاطئ
 
معاك يالخضرا
 
دخول
اسم العضو:
كلمة السر:
ادخلني بشكل آلي عند زيارتي مرة اخرى: 
:: لقد نسيت كلمة السر
المواضيع الأخيرة
» جميع دروس مادة الرياضيات انشطة عددية+انشطة هندسية / 2 متوسط
الخميس يونيو 04, 2015 1:21 pm من طرف abderezakghano

» الرفيق للسنة 2 متوسط حلول الكتاب المدرسي
الخميس يونيو 04, 2015 1:15 pm من طرف abderezakghano

» هل من مرحب
الأحد مايو 31, 2015 1:49 pm من طرف Hoù Dà

»  دروس و حلول تمارين كتاب الفيزياء للسنة الثانية متوسط
الثلاثاء مايو 05, 2015 7:26 am من طرف خميس حدودة

» الفرض الثالث في مادة التربية الإسلامية لسنة 3 متوسط
الإثنين أبريل 27, 2015 9:28 am من طرف abderezakghano

» كوبون تخفيض على سماعات رياضية تعمل بالبلوثوث من gearbest
الإثنين يناير 12, 2015 6:01 pm من طرف amin

» كوبون تخفيض لساعة دكية من موقع gearbest
الجمعة يناير 09, 2015 5:46 pm من طرف amin

» كوبون تخفيض على مصباح يدوي من موقع gearbest
الخميس يناير 08, 2015 7:18 pm من طرف amin

» التجربة الثانية شراء اكسسوارات من تني ديال tinydeal
الثلاثاء نوفمبر 04, 2014 10:43 am من طرف amin

»  شرح شامل عن موقع التسوق tinydeal مع تجربة شراء هاتف
الثلاثاء نوفمبر 04, 2014 9:55 am من طرف amin

» حلول تمارين الكتاب المدرسي لمادة اللغة الانجليزية الثالثة متوسط
السبت أغسطس 16, 2014 5:16 pm من طرف lina molay

» مكسب يومي من 50 : 60 دولار...مجرب
الأربعاء يوليو 09, 2014 10:43 am من طرف king kimel

» حلول تمارين الكتاب المدرسي للسنة الأولى ثانوي جذع مشترك آداب لمادة الفيزياء
الجمعة مايو 02, 2014 10:04 am من طرف زائر

» الرجاء المساعدة
الثلاثاء أبريل 15, 2014 1:57 pm من طرف hassiba alg

» بحث حول الثغور الورقية
الإثنين أبريل 14, 2014 5:49 pm من طرف amin

» تحميل cdيحتوي على دروس في الاعلام الالي لكل السنوات CD: informatique pour tous
الإثنين فبراير 24, 2014 7:25 pm من طرف قيري

» المكتبة المدهلة لطلاب علوم التسير تحميل جميع الدروس الجزء 1
الإثنين فبراير 24, 2014 5:42 pm من طرف لطيفة محمد

» ......تحميل 30 كتابا قانونيا متنّوعا ....
الإثنين فبراير 24, 2014 5:35 pm من طرف لطيفة محمد

» ~تعلّمي الطبخ..وصفات متجددة بالصور و التفاصيل~
السبت فبراير 01, 2014 7:04 am من طرف ali1200

» دروس HISTOIRES DES SCIENCES
الجمعة يناير 31, 2014 7:15 am من طرف ali1200




شاطر | 
 

 Ordinateur

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
salamo
إدارة المنتدى
إدارة المنتدى
avatar


ذكر عدد المساهمات : 147
نقاط : 3074
السٌّمعَة : 1
تاريخ التسجيل : 08/02/2011
العمر : 26

مُساهمةموضوع: Ordinateur   الأربعاء يناير 02, 2013 12:44 pm

Ordinateur
Un ordinateur est une machine électronique qui fonctionne par la lecture séquentielle d'un ensemble d'instructions qui lui font exécuter des opérations logiques et arithmétiques sur des chiffres binaires.
Dès sa mise sous tension, un ordinateur exécute, l'une après l'autre, des instructions qui lui font lire, manipuler, puis réécrire un ensemble de données auquel il a accès. Des tests et des sauts conditionnels permettent de changer d'instruction suivante, et donc d'agir différemment en fonction des données ou des nécessités du moment.
Les données à manipuler sont obtenues, soit par la lecture de mémoires, soit par la lecture de composants d'interface (périphériques) qui représentent des données physiques extérieures en valeurs binaires (déplacement d'une souris, touche appuyée sur un clavier, température, vitesse, compression...). Une fois utilisées, ou manipulées, les données sont réécrites, soit dans des mémoires, soit dans des composants qui peuvent transformer une valeur binaire en une action physique (écriture sur une imprimante ou sur un moniteur, accélération ou freinage d'un véhicule, changement de température d'un four ...).
L'ordinateur peut aussi répondre à des interruptions qui lui permettent d’exécuter des programmes de réponses spécifiques à chacune, puis de reprendre l’exécution séquentielle du programme interrompu.
La technique actuelle des ordinateurs date du milieu du xxe siècle. Ils peuvent être classés selon plusieurs critères1 (domaine d'application, taille ou architecture).
Étymologie
Ordinateur apparait dans les dictionnaires du xixe siècle comme synonyme peu usuel de ordonnateur: celui qui met en ordre. Puis la locution ordinateur électronique désigne en 1960 une machine qui lit et classe sans intervention humaine. Le mot français semble avoir été introduit par IBM dans les années 60, pour éviter le mot computer en français. Le mot anglais computer vient de l'ancien français, du verbe computer .
Historique
Les machines à calculer jouèrent un rôle primordial dans le développement des ordinateurs pour deux raisons tout à fait indépendantes.
 D'une part, pour leurs origines : c'est pendant le développement d'une machine à calculer automatique à imprimante qu'en 1834 Charles Babbage commença à imaginer sa machine analytique, l’ancêtre des ordinateurs. C’était une machine à calculer programmée par la lecture de cartes perforées (inspirées du Métier Jacquard), avec un lecteur de cartes pour les données et un pour les programmes, avec des mémoires, un calculateur central et des imprimantes et qui inspirera le développement des premiers ordinateurs cent ans plus tard (Howard Aiken fit beaucoup référence aux machines de Babbage quand il convainquit IBM de construire l'Harvard Mark I en 1937) ; ce qui nous amènera aux mainframes des années 1960.
 D'autre part, pour leur propagation, grâce à la commercialisation en 1971 du premier microprocesseur, l'Intel 4004, qui fut inventé pendant le développement d'une machine à calculer électronique pour la compagnie japonaise Busicom, qui est à l'origine de l'explosion de la micro-informatique à partir de 1975 et qui réside au cœur de tous les ordinateurs actuels quel que soit leurs tailles ou fonctions (bien que seulement 2% des microprocesseurs produits chaque années soient utilisés comme unités centrales d'ordinateur, les 98% restant sont utilisés dans la construction de voitures, de robots ménager, de montres, de caméras de surveillance...).

Électromécanique et mécanographie
Outre les avancées observées dans l'industrie du textile et celles de l'électronique, les avancées de la mécanographie à la fin du XIXe siècle, pour achever les recensements aux États-Unis d'Amérique, la mécanisation de la cryptographie au début du XXe siècle, pour crypter puis décrypter automatiquement des messages, le développement des réseaux téléphoniques (à base de relais électromécaniques), sont aussi à prendre en compte pour comprendre l'avènement de ce nouveau genre de machine qui ne calculent pas (comme font/faisaient les calculatrices), mais lisent et interprètent des programmes qui -eux- calculent.
Pour le monde des idées, avant l'invention de ces nouvelles machines, l'élément fondateur de la science informatique est en 1936, la publication de l'article "On Computable Numbers with an Application to the Entscheidungsproblem" par Alan Turing qui allait déplacer le centre de préoccupation de certains scientifiques (mathématiciens et logiciens) de l'époque, du sujet de la calculabilité (ou décidabilité) ouvert par Hilbert, malmené par Godël, éclairci par Church, vers le sujet de la mécanisation du calcul (ou calculabilité effective). Dans ce texte de 35 pages, Turing expose une machine théorique capable d'effectuer tout calcul ; il démontre que cette machine est aussi puissante, au niveau du calcul, que tout être humain. Autrement dit, un problème mathématique possède une solution, si et seulement si, il existe une machine de Turing capable de résoudre ce problème. Par la suite, il expose une machine de Turing universelle apte à reproduire toute machine de Turing, il s'agit des concepts d'ordinateur, deprogrammation et de programme. Il termine en démontrant qu'il existe au moins un problème mathématique formellement insoluble, le problème de l'arrêt.
Peu avant la Seconde Guerre mondiale, apparurent les premières calculatrices électromécaniques, construites selon les idées d'Alan Turing. Les machines furent vite supplantées par les premiers calculateurs électroniques, nettement plus performants.
Seconde guerre mondiale
Le premier ordinateur fonctionnant en langage binaire fut le Colossus, conçu lors de la Seconde Guerre Mondiale, il n'était pas Turing-complet bien qu'Alan Turing ait travaillé au projet. À la fin de la guerre, il fut démonté et caché à cause de son importance stratégique. L'ENIAC, mis en service en 1946, est le premier ordinateur entièrement électronique construit pour être Turing-complet. Pendant ce projet (en juin 1945 un an avant la démonstration de l'ENIAC) est publié un article fondateur : (en) [PDF] First Draft of a Report on the EDVAC par John von Neumann donnant les bases de l'architecture utilisée dans la quasi totalité des ordinateurs depuis lors. Dans cet article Von Neumann veut concevoir un programme enregistré et programmé dans la machine. La première machine correspondant à cette architecture, dite depuis architecture de von Neumann, ne fut pas l'EDVAC qui ne sera livré qu'en Aout 1949, mais une machine expérimentale la Small-Scale Experimental Machine (SSEM ou "baby") construite à Manchester en juillet 1948.
Les années 1950
Le mot ordinateur fut introduit par IBM France en 1955. François Girard, alors responsable du service publicité de l'entreprise, eut l'idée de consulter son ancien professeur de lettres à Paris, Jacques Perret, afin de lui demander de proposer un mot caractérisant le mieux possible ce que l'on appelait vulgairement un calculateur (traduction littérale du mot anglais « computer »). Ce dernier proposa « ordinateur », un mot tombé en désuétude désignant anciennement un ordonnateur, voire la notion d'ordre ecclésiastique dans l'église catholique (ordinant)11,12. Le professeur suggéra plus précisément « ordinatrice électronique », le féminin ayant pu permettre, selon lui, de mieux distinguer l'usage religieux de l'usage comptable du mot13,14. Le premier ordinateur multitâches est le Bull Gamma 60 en 1958[réf. nécessaire].
Le premier ordinateur familial
Le premier ordinateur dit familial est l'Apple II, lancé en janvier 1977. Il a été suivi de nombreux autres, notamment l'Atari 400 en 1979, le TI99/4A, l'Hector et le Sinclair ZX81 en 1981, les MSX, le Commodore 64 en 1982, l'Oric-1 en 1983, l'Apple IIe, l'Amstrad CPC 464 en 1984 (suivi des 664 puis 6128)15.
Généralités
Les ordinateurs furent d'abord utilisés pour le calcul (en nombres entiers d'abord, puis flottants). On ne peut cependant les assimiler à de simples calculateurs : en effet, le résultat du traitement d'un ordinateur peut être non seulement une série de nombres, mais aussi un nouveau programme (utilisable par cet ordinateur ou par un autre).
Dans l'architecture de von Neumann, les données sont banalisées et peuvent être interprétées indifféremment comme des nombres, des instructions, des valeurs logiques ou tout symbole défini arbitrairement (lettre de l’alphabet, par exemple).
Le calcul représente une des applications possibles. Dans ce cas, les données sont traitées comme des nombres.
L’ordinateur est utilisé aussi pour ses possibilités d'organisation de l’information, entre autres sur des périphériques de stockage magnétique. On a calculé à la fin des années 1980 que sans les ordinateurs il faudrait toute la population française juste pour faire dans ce pays le seul travail des banques.
Cette capacité d’organiser les informations a généralisé l’usage du traitement de texte dans le grand public ;
la gestion des bases de données relationnelles permet également de retrouver et de consolider des informations réparties vues par l'utilisateur comme plusieurs tables indépendantes.
Cette création d'un néologisme fut à l'origine de traductions multiples des expressions supercomputer, superordinateur ou supercalculateur, et Quantum computer, calculateur quantique ou ordinateur quantique. Dans ce dernier cas, l'utilisation du mot « ordinateur » est justement surfaite car les possibilités envisageables pour le calcul quantique sont loin de la polyvalence d'un « ordinateur ».
L’expérience a appris à distinguer dans un ordinateur deux aspects, dont le second avait été au départ sous-estimé :
l’architecture physique, matérielle (alias hardware ou hard) ;
l’architecture logicielle (alias software ou soft) ; un ordinateur très avancé techniquement pour son époque comme le Gamma 60 de la compagnie Bull n’eut pas le succès attendu, pour la simple raison qu’il existait peu de moyens de mettre en œuvre commodément ses possibilités techniques. Le logiciel - et son complément les services (formation, maintenance, ...) - forme depuis le milieu des années 1980 l’essentiel des coûts d’équipement informatique, le matériel n’y ayant qu’une part minoritaire.
Les ordinateurs peuvent être sensibles aux bombes IEM.

Smile
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
Ordinateur
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» بحث حول الحاسوب (Ordinateur) بالفرنسية

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتديات تاسوست الخضرا :: المنتدى التعليمي :: البحوث الجاهزة-
انتقل الى: